Candidature d'Éric Zemmour à la présidentielle, fermeture des discothèques et pass sanitaire dans les meetings ... Le "8h30 franceinfo" de Jordan Bardella

écouter (26min)

Jordan Bardella, président du Rassemblement national, était l'invité du "8h30 franceinfo", mardi 7 décembre.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Jordan Bardella, président du Rassemblement national, était l'invité du "8h30 franceinfo", mardi 7 décembre. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Jordan Bardella, président du Rassemblement national, était l'invité du "8h30 franceinfo", dimanche 7 décembre. Candidature d'Éric Zemmour, fermeture des discothèques décidée par le gouvernement, protocole sanitaire dans les meetings, il répondait aux questions de Salhia Brakhlia et Marc Fauvelle.

Présidentielle 2022 : Eric Zemmour est "tellement caricatural que c'est un cadeau fait à Emmanuel Macron"

"Eric Zemmour n'est pas en capacité de gagner l'élection présidentielle, il est tellement caricatural que c'est un cadeau fait à Emmanuel Macron"a déclaré Jordan Bardella, qui pointe sa "brutalité". "Quelle est la plus-value de sa candidature à part diviser le camp national ? s'interroge-t-il. Il vient aujourd'hui dire la même chose que Marine Le Pen."

Covid-19 : "Le public qui va en discothèque, ce n'est pas ma grand-mère"

"Le public qui va en discothèque, ce ne sont pas nos grands-parents, ce n'est pas ma grand-mère", a fustigé Jordan Bardella alors que le gouvernement a décidé de refermer les boîtes de nuit à partir de vendredi 10 décembre pour une durée de quatre semaines. Selon lui, il faut cibler les personnes à risques et en particulier les personnes âgées qui ne sont pas encore vaccinées. Concernant l'ouverture de la vaccination des enfants à risque mi-décembre, l'élu RN s'y est également opposé, considérant qu'il fallait "laisser aux parents la liberté vaccinale de vacciner ou non leurs enfants". 

Meetings électoraux : opposé au pass sanitaire, le RN "fera respecter la loi et les distanciations sociales"

"Il faut organiser des meetings dans le respect des gestes barrières, comme on l'a toujours fait", a indiqué Jordan Bardella. Il s'est dit opposé au fait d'imposer le pass sanitaire dans les réunions publiques ou les meetings politiques. "Il y aura le port du masque, on le fera respecter".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.