8h30 Toussaint-Aphatie, France info

VIDEO. Mélenchon et Le Pen "voudront faire un cirque" à l'Assemblée nationale, craint François de Rugy

Invité de franceinfo jeudi, François de Rugy, du parti Ecologiste, élu député de Loire-Atlantique avec le soutien de LREM, redoute le comportement des députés de l'opposition à l'Assemblée. "Nous savons à quoi nous en tenir", a-t-il déclaré. 

franceinfo

Des députés de l'opposition "vont vouloir faire" le "cirque", "nous sommes prévenus. Nous savons à quoi nous en tenir", a lancé jeudi 22 juin sur franceinfo, François de Rugy, député de Loire-Atlantique élu avec le soutien de LREM, au sujet de l'opposition au gouvernement à l'Assemblée nationale.

Mélenchon et Le Pen pointés du doigt

"J'étais à l'Assemblée nationale mardi quand Jean-Luc Mélenchon y a fait son entrée très théâtralisée avec ses collègues, a-t-il expliqué. Nous savons qu'il y a un certain nombre de députés de la gauche radicale autour de Jean-Luc Mélenchon, d'extrême droite autour de Marine Le Pen, qui vont vouloir faire à l'Assemblée nationale le cirque qu'ils font habituellement dans les médias et dans les campagnes électorales."

Jean-Luc Mélenchon s'est énervé mardi devant les caméras, de voir le drapeau européen à l'Assemblée nationale."Franchement, on est obligés de supporter ça ? C'est la République française ici, pas la Vierge Marie. Je ne comprends pas", avait-il déclaré.

Les Républicains également dans le viseur

François de Rugy a aussi pointé le parti Les Républicains. "Nous savons aussi qu'il y aura des surenchères à droite entre le groupe Républicains plus radicalisé et celui qui a décidé d'être plus constructif", a-t-il poursuivi. "Ça sera une Assemblée nationale particulière."

Pour le député écologiste, Richard Ferrand, qui a quitté le gouvernement pour prendre la tête du groupe parlementaire LREM, "est tout à fait qualifié" pour gérer "un groupe parlementaire de 300 députés qui est composé à 90% de nouveaux". Selon François de Rugy, Richard Ferrand "devra animer l'articulation entre le gouvernement et la majorité parlementaire, c'est un poste à haute responsabilité."

"Je pense qu'il y n'aura pas d'autres candidats pour la présidence du groupe samedi matin", a-t-il précisé.

François De Rugy, député écologiste de Loire-Atlantique et soutien d’Emmanuel Macron.
François De Rugy, député écologiste de Loire-Atlantique et soutien d’Emmanuel Macron. (RADIO FRANCE / JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT)