VIDEO. "On est obligé de supporter ça ?" s'exclame Jean-Luc Mélenchon en voyant le drapeau européen dans l'Hémicycle

Le député de la 4e circonscription des Bouches-du-Rhône faisait mardi 20 juin son entrée à l'Assemblée nationale.

Jean-Luc Mélenchon participe à un meeting de campagne, avant le second tour des législatives, le 15 juin 2017, à Marseille. 
Jean-Luc Mélenchon participe à un meeting de campagne, avant le second tour des législatives, le 15 juin 2017, à Marseille.  (DENIS THAUST / CITIZENSIDE / AFP)

Une entrée remarquée. Pour son premier jour à l'Assemblée nationale, mardi 20 juin, Jean-Luc Mélenchon a commencé par vouloir expliquer  au "matheux" Cédric Villani "ce qu'est un contrat de travail". Le député de la 4e circonscription des Bouches-du-Rhône a ensuite découvert l'Hémicycle. "Eh, franchement, on est obligé de supporter ça ?" s'est exclamé le chef de file de La France insoumise en voyant le drapeau européen flottant à la tribune.

"Non mais attends, c'est la République française ici, c'est pas la Vierge Marie ! Je ne comprends pas.(...) Ils l'avaient mis dans le projet de Constitution, tu sais, le drapeau de l'Europe", a lancé l'ex-député européen devant les caméras de LCP.

Sur son compte Twitter, le journaliste du Journal du Dimanche Michael Bloch explique pourquoi Jean-Luc Mélenchon fait allusion à la Vierge Marie.

L'artiste à l'origine de ce drapeau, Arsène Heitz, "avouera des années plus tard qu'il s'est inspiré, pour ce simple cercle de douze étoiles d'or sur fond bleu, de la médaille miraculeuse de la Vierge Marie qui la représente avec une couronne de 12 étoiles qu'évoque l'Apocalypse de Saint Jean", selon Wikipedia. L'encyclopédie ajoute : "La coïncidence de cette date et la révélation d'Heitz fera naître le mythe que la Vierge Marie fut 'intensément présente au cœur de plusieurs participants' à la création du drapeau européen."