Complément d'enquête, France 2

"Complément d'enquête". Le crime était presque parfait

a revoir

Présenté parJacques Cardoze

Diffusé le 21/02/2019Durée : 01h15

C’est l’histoire d’une énigme qu’on croyait impossible à résoudre. En 1994, Stéphane Dieterich, un étudiant de 24 ans, est tué de onze coups de couteau en pleine forêt, sans témoin. Vingt-cinq ans plus tard, après un nouveau témoignage, un enquêteur spécialisé a réussi à faire craquer l’un des suspects. Le policier criminologue avait passé de longues heures à étudier la psychologie du meurtrier, et il a fini par trouver la faille. Le procès a eu lieu en janvier 2019 : l'assassin a écopé de vingt ans de prison.

Est-il encore possible d'échapper aux nouvelles techniques d’interrogatoire ou d’analyses scientifiques ? Psycho-criminologues, experts en scène de crime, spécialistes de l’ADN, ils sont de mieux en mieux équipés pour résoudre les cas les plus insolubles. "Complément d’enquête" sur ces hommes de l’ombre qui traquent les assassins derrière un microscope ou une simple photo. Certains sont capables d'entrer dans la tête de tueurs en série ou de réveiller des souvenirs enfouis chez des victimes de viol. Avec eux, le crime parfait n’existe plus…

Au sommaire

Les Experts : Marseille

Vous les avez vus dans les séries télé ? "Complément d’enquête" vous plonge dans la vraie vie de ces hommes en blouse blanche. A Marseille, reportage auprès de la police scientifique et technique, capable de faire parler une scène de crime grâce à de nouvelles méthodes comme l’"odorologie", l’analyse des odeurs.

Un reportage de Sébastien Lafargue.

Trahi par ses gènes

Avec les progrès de la science, les tueurs en série ont-ils encore un avenir ? Pendant quarante ans, Joseph James DeAngelo, accusé d'une douzaine de meurtres et d'une cinquantaine de viols en Californie, a échappé à la police. Mais son ADN a fini par le trahir. Enquête sur l’affaire du "Golden State Killer", l’un des plus célèbres "cold cases", résolu par un policier... et une généalogiste.

Une enquête de Guillaume Couderc.

Dans la tête d’un tueur

Immersion dans une unité d’élite chargée des enquêtes les plus mystérieuses, comme l’affaire Dupont de Ligonnès ou la disparition d’Estelle Mouzin : l’Office central pour la répression des violences aux personnes (OCRVP). Comment les 80 limiers de cette structure travaillent-ils ? "Complément d’enquête" a eu accès à leurs techniques d’investigation et à leur cellule "profilers", soit cinq psycho-criminologues qui traquent les faiblesses psychologiques des suspects pour leur arracher des aveux.

Un reportage de Damien Brunon.

Invités : Fabrice Cotelle, patron de la Police technique et scientifique, Stéphane Bourgoin, écrivain, spécialiste des tueurs en série, Emma Oliveira Christiaen, psychocriminologue.  

La rédaction de "Complément d'enquête" vous invite à commenter l'émission sur sa page Facebook ou sur Twitter avec le hashtag #Cdenquete.

data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==