"13h15 le samedi". Iran : la révolution en marche

Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Article rédigé par
France Télévisions

La mort, le 16 septembre, de la jeune Mahsa Amini, arrêtée par la police des mœurs iranienne, a mobilisé une société déjà révoltée, qui continue de s'opposer au régime en place à Téhéran. Les femmes sont en première ligne, rejointes par les hommes et la jeunesse...

Une photo prise à Chiraz, l’une des grandes villes iranienne, le 15 novembre 2022 : un jeune couple enlacé, tête nue, sans voile, qui s’embrasse aux yeux de tous… Impensable il y a encore quelques mois.

Depuis la mort le 16 septembre de la jeune Mahsa Amini, alors qu'elle était aux mains de la police des mœurs, le mouvement de contestation des femmes iraniennes qui secoue le pays est en train de devenir historique, s’étendant à l’ensemble de l’Iran et à toutes les catégories de la population.

Une révolution à huis clos

"Femme, vie, liberté", c’est le slogan de ces femmes en première ligne, rejointes par les hommes et les jeunes. Toutes et tous ont le même espoir : la fin du régime clérical, tenu par les mollahs depuis la révolution islamique de 1979 qui a porté au pouvoir l’ayatollah Khomeini.

Pas de presse étrangère sur place ni de médias iraniens libres : les réseaux sociaux s’y sont substitués. Des images crues, sans filtres, des vidéos parfois insoutenables sont prises par des habitants qui témoignent de la répression. Elles racontent au monde cette révolution à huis clos.

> Un document du magazine "13h15 le samedi" (Twitter#13h15), signé Maxime Bénéteau, David Geoffrion et Fabien Lasserre.

> Les replays des magazines d'info de France Télévisions sont disponibles sur le site de Franceinfo et son application mobile (iOS & Android), rubrique "Magazines".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.