13h15, France 2

"13h15 le dimanche". Au nom des mers

a revoir

Présenté parLaurent Delahousse

Diffusé le 02/12/2018Durée : 00h46

Voir la vidéo

Dans le cadre de sa série documentaire "Planète fragile", le magazine "13h15 le dimanche" (FacebookTwitter#13h15) se penche, pour ce deuxième volet, sur ce qu’il se passe dans les mers, soit 80% de la surface planétaire, et dont on ne sait presque rien. C’est pourtant en train de changer. Les scientifiques partent à la découverte des océans, notamment avec l’espoir d’y découvrir des molécules et des gènes utiles à la santé humaine.

Ces découvertes vont aussi permettre de lutter contre les problèmes écologiques. Les océans sont soumis à de fortes pressions (réchauffement, acidification, pollution…) et sont devenus le réceptacle des déchets de la société de consommation. Huit millions de tonnes de plastiques polluent chaque année les mers du globe !

Le constat est alarmant

Les plastiques se décomposent en microparticules pouvant gravement affecter l’équilibre des écosystèmes marins. Des petits organismes pourraient être détruits avant même que l’on ait compris en quoi ils seraient vitaux pour l'humanité. Il y a donc urgence. Emmanuelle Chartoire, Julien Voigt et Fanny Martino ont suivi des chercheurs, spécialistes de cet infiniment petit de l’océan.

Embarquement sur le bateau de recherches Tara qui sillonne les océans du monde entier depuis quinze ans. A bord, Colomban de Vargas, chercheur au CNRS et spécialiste du plancton, si passionné qu’il arrive à faire aimer ces microbes. Le voyage s’est prolongé en Méditerranée avec François Galgani, chercheur spécialiste des microplastiques à l'Institut français de recherche pour l'exploitation de la mer (Ifremer)... et le constat est alarmant !

> Voir ou revoir la collection "Planète fragile" :

> Cap au Grand Nord
A la découverte de cette route maritime mythique qui relie l’Atlantique au Pacifique, bien au-delà du cercle polaire.

> Au nom des mers
Les océans sont soumis à de fortes pressions (réchauffement, acidification, pollution…) et devenus le réceptacle des déchets de la société de consommation

data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==