Cet article date de plus d'un an.

Pouvoir d'achat : les fins de mois difficiles des parents isolés

Publié Mis à jour
Pouvoir d'achat : les fins de mois difficiles des parents isolés
Pouvoir d'achat : les fins de mois difficiles des parents isolés Pouvoir d'achat : les fins de mois difficiles des parents isolés (France 3)
Article rédigé par France 3 - Y. Sanchez, J. Jonas, S. Bidard, Y. Saidani
France Télévisions
France 3
La hausse des cotisations de mutuelle s'ajoute à l'inflation des produits alimentaires et à la flambée des prix de l'énergie. Des dépenses qui pèsent lourd dans le budget des familles, et encore plus quand on est seul à élever son enfant.

Nathalie Desmidt, 46 ans, est mère isolée. Comme dans une famille sur quatre, elle s'occupe seule de sa fille. Avec un salaire mensuel de 1 400 euros nets, et une pension alimentaire de 110 euros, les fins de mois sont difficiles. "C'est plus un plaisir de faire les courses, parce qu'on doit calculer", dit la mère de famille.

Faire des sacrifices

Nathalie travaille au service technique de la ville de Noyelles-Godault (Pas-de-Calais), elle est la seule femme du service. Seule pour élever sa fille, elle doit faire des sacrifices. Depuis un an et demi, elle s'occupe des travaux de la maison dont elle est propriétaire. 80 000 euros qui lui ont coûté toutes ses économies. "J'ai confiance en ma mère, je sais qu'elle peut le faire", déclare sa fille.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.