Cet article date de plus d'un an.

Santé : la grève des généralistes surcharge SOS médecins

Publié Mis à jour
Santé : la grève des généralistes surcharge SOS médecins
Santé : la grève des généralistes surcharge SOS médecins Santé : la grève des généralistes surcharge SOS médecins
Article rédigé par France 3 - France 3 Île-de-France, C. Cabral, V. Ponsy, G. Bezou, T. Rousseau
France Télévisions
France 3
Toutes les organisations de médecins généralistes sont en grève jeudi 1er et vendredi 2 décembre. Ce mouvement massif pèse sur SOS médecin qui se retrouve débordé par le nombre conséquent de patients.

Jeudi 1er décembre, SOS médecins doit faire face à un afflux massif de patients. À Paris, certains ont tout de même pu obtenir un rendez-vous au dernier moment, ce qui pourra limiter leur temps d’attente. "J’ai pris mon rendez-vous hier à 23 heures et il n’y avait pas de monde, dés que je suis arrivé, on m’a pris", constate une patiente. Pour les personnes qui n’ont pas de rendez-vous, il faut prendre son mal en patience avant de pouvoir voir un médecin.

Un service minimum assuré par SOS médecins

Cette forte sollicitation auprès de SOS médecins est due à la grève des médecins généralistes qui se déroule jeudi 1er et vendredi 2 décembre. Bien que ce mouvement soit soutenu par SOS médecin, un service minimum est assuré. 200 médecins continuent d’exercer dans des permanences ou effectuent des déplacements à la rencontre des malades. "Comme on soutient le mouvement, il était hors de question pour nous de renforcer notre activité", explique Serge Smadja, le président de SOS médecins du Grand Paris.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.