Cet article date de plus d'un an.

Costa Rica : comment le pays a retrouvé sa forêt

Publié
Durée de la vidéo : 4 min
Costa Rica : comment le pays a retrouvé sa forêt et lutté contre la déforestation
Article rédigé par France 2 - C. Guttin, A. Sangouard, S. Nedjar, Z. Boughzou, M. Gutierrez
France Télévisions
France 2
Le Costa Rica a choisi de devenir un exemple en matière d'environnement et s'est lancé dans une vaste opération de reboisement de ses forêts. Les agriculteurs sont notamment rémunérés pour réduire leurs parcelles.

Sur des milliers d'hectares, la forêt, dense et épaisse, a repris ses droits au Costa Rica. Aujourd'hui, plus de la moitié du territoire est à nouveau recouverte par la végétation, après des années de déforestation. Pour réussir ce pari, le pays a misé sur les agriculteurs pour limiter la surface de leurs cultures. Comme celles-ci impliquent de couper de nombreux arbres, l'Etat les indemnise

Juan Antonio Vargas Ayales, qui cultive oranges et bananes, reçoit ainsi 64 euros par hectare de forêt replantée et entretenue. Sur ses 600 hectares, 450 ont été replantés et sont vierges de toute activité humaine. "Je me sens fier et satisfait de voir toute cette forêt. (…) Mais sans cette incitation économique, je n'aurais pas pu le faire", témoigne-t-il.

Un modèle pour la planète 

Pendant des années, les terres du Costa Rica ont été grignotées par l'élevage et la production agricole. En 1996, le gouvernement a souhaité associer les agriculteurs au programme de reforestation, qu'il rémunère grâce à un impôt sur les énergies fossiles. 

En recréant un écosystème végétal, le pays a également fait remonter de nouvelles sources d'eau, de quoi créer des refuges pour la faune, notamment les grands prédateurs comme le crocodile, le jaguar et le puma. En sanctuarisant une large partie de son territoire et en inscrivant dans sa constitution le droit à un environnement sain et écologiquement équilibré, le Costa Rica fait figure de modèle pour la planète. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.