Cévennes : la tête dans les étoiles

Publié
Durée de la vidéo : 5 min
Cévennes : la tête dans les étoiles
FRANCE 2
Article rédigé par France 2 - S. Brunn, M. Renier, L. Marques, F. Prigent, Photos : H. Roche
France Télévisions
Avoir encore la possibilité de contempler les étoiles est un vrai sujet pour les générations à venir en raison de la pollution lumineuse. Il est aujourd’hui difficile de les capter à l'œil nu dans de nombreuses villes. Dans les Cévennes, le parc est préservé de la pollution lumineuse et le spectacle y est majestueux.

La nuit tombe sur le parc national des Cévennes. Dans la pénombre, des passionnés d'astronomie se préparent. Ce soir-là, ils vont observer les étoiles dans des conditions exceptionnelles. Là-bas, la voûte céleste regorge de trésors même à l'œil nu. “On a la Grande Ourse qui est bien visible. (...) On a les pléiades, on les voit toutes, on appelle ça les sept sœurs ici”, fait remarquer Hervé Roche, tenancier d’un gîte.

La première réserve internationale de ciel étoilé d’Europe

Grâce à l'astrophotographie, les objets célestes révèlent toute leur beauté. “À l’intérieur [de la nébuleuse d’Orion], c’est une pépinière d’étoiles. Des étoiles sont en train de naître, c'est très joli”, dit Pierre Verney, membre de l’association des astronomes amateurs en Cévennes. 80 % de la population mondiale ne peut plus observer la voie lactée à cause de la pollution lumineuse. Les Cévennes sont un terrain d’observation préservé, mais de plus en plus rare. “C’est un bien commun de l’humanité et le saloper par des lumières ou pas des satellites en pagaille, c’est une espèce de crime”, lance Pierre Verney. Le parc national est aujourd’hui la première réserve internationale de ciel étoilé d’Europe. Cela a en partie été possible grâce à l’effort de communes pour limiter leur pollution lumineuse.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.