Art : visite en Catalogne de l'excentrique cabane de pêcheur de Dalí

Publié Mis à jour
Art : visite de la cabane de pêcheur excentrique de Dali
Article rédigé par
S.Desjars, O.Palomino, A.d'Abrigeon - France 2
France Télévisions
Définition même de l’excentrique, Salvador Dalí avait acheté une maison de pêcheur en Catalogne, qu’il avait totalement rénovée. Cap sur le cocon d’un artiste hors pair.

Une maison en bord d’une crique fait la légende de Cadaquès (Espagne), du fait de son excentrique bâtisseur. Pendant 50 ans, Dalí va faire de son asile catalan l’antre de sa créativité, et son nid d’amour avec sa muse Gala. À la mort de son épouse en 1982, il abandonne sa maison, qui se visite aujourd’hui intacte. Un labyrinthe de maisons de pêcheurs imbriquées, où l’accueil est fait par un ours empaillé. Dalí était fan de taxidermie. La demeure est pleine à craquer de souvenirs et de références à son œuvre.

"Un univers un peu déroutant"

Tout était désigné sur-mesure par l'artiste. Les visiteurs peuvent l’imaginer assis face à ses toiles inachevées, restées là. Une maison qui était souvent pleine, mais personne ne pouvait y dormir, car il n’y avait qu’une chambre : celle du couple Dalí/Gala. "C’est une visite très intimiste, un univers un peu déroutant", raconte une Française, charmée par la découverte. Il faut dire que dans le jardin suspendu, Dalí a donné à sa piscine une forme assez évocatrice. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.