Affaire Morano : la polémique fait parler à Toul

A Toul, fief de Nadine Morano, les avis sont partagés sur leur élue locale. Une équipe de France 3 est allée à la rencontre des habitants.

France 3

Après ses propos sur "la race blanche", Nadine Morano pourrait être sanctionnée par son parti, Les Républicains. A Toul, en Meurthe-et-Moselle, fief de la députée européenne, la sanction envisagée – lui enlever son investiture pour les régionales – n'est pas appréciée. "Elle dit tout haut ce que les autres n'osent pas dire tout bas", confie une habitante au micro de France 3.

Des avis bien tranchés

Evidemment, tout le monde n'est pas du même avis sur cette sanction. "Je pense qu'il fallait le faire", lance une riveraine. "Je suis pour ce qu'ils font, parce qu'elle parle de 'race blanche' mais elle n'a pas dit que ça. Il y a beaucoup de choses qui la dérangent dans la France, et moi ça me révolte", s'indigne une automobiliste. En tout cas, une chose est sûre, à Toul, Nadine Morano ne laisse pas indifférent.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'eurodéputée UMP Nadine Morano à Paris, le 27 mai 2014.
L'eurodéputée UMP Nadine Morano à Paris, le 27 mai 2014. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)