VIDEO. Quand Emmanuel Macron se disait favorable à l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes

Alors candidat à la présidentielle, le leader d'En marche ! avait dû faire face à la question en avril 2017, quelques semaines avant son arrivée à l'Elysée.

Voir la vidéo

Un an est passé et la promesse de campagne est désormais oubliée. Le gouvernement a annoncé, mercredi 17 janvier, l'abandon du projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique). Juste avant son élection, dans "L'Emission politique" diffusée le 6 avril 2017 sur France 2, Emmanuel Macron s'était pourtant engagé à aller jusqu'au bout dans ce dossier.

>> Suivez les réactions à l'abandon du projet d'aérorport de Notre-Dame-des-Landes dans notre direct

"Pour être très clair, Notre-Dame-des-Landes, il y a eu un vote, j'ai dit que mon souhait, c'était de le respecter et donc de le faire", expliquait à l'époque Emmanuel Macron sur le plateau de l'émission. "Il y aura un aéroport durant votre quinquennat si vous élu ?", le relançait alors David Pujadas. Et la réponse était on ne peut plus claire : "Oui."

"Je veux me laisser six mois pour convaincre"

Le candidat Emmanuel Macron voulait tout de même se donner "six mois" après son élection et nommer un médiateur pour apaiser les tensions à Notre-Dame-des-Landes. "Je ne vais pas arriver et envoyer les militaires ou les forces de l'ordre dans la ZAD, ça n'aurait aucun sens, affirmait-il. Je veux me laisser ces six mois pour essayer de convaincre. Si je n'y arrive pas, je ferai respecter les choses. Vous savez, moi, j'ai toujours été au bout des choses que j'ai portées." Cette fois-ci, il a finalement abandonné le projet.

Emmanuel Macron sur le plateau de \"L\'Emission politique\" de France 2, le 6 avril 2017.
Emmanuel Macron sur le plateau de "L'Emission politique" de France 2, le 6 avril 2017. (ERIC FEFERBERG / AFP)