Notre-Dame-des-Landes

Après des années de controverse, une médiation et une ultime consultation, le gouvernement a choisi d'abandonner le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes. L'exécutif a annoncé sa décision le 17 janvier 2018, malgré des décisions de justice et une consultation locale favorable au développement de cet aéroport sur l'emprise de cette petite commune rurale du département de la Loire-Atlantique.

Né dans les années 1960, relancé en 2000, attribué à Vinci par appel d'offres en 2010, l'aéroport "du Grand Ouest" a traversé un demi-siècle pour finalement devenir le symbole des atermoiements du quinquennat Hollande et le conflit environnemental le plus emblématique du pays. Depuis plusieurs années, les terrains choisis pour le projet étaient occupés par des opposants, les zadistes.

L'alternative finalement retenue est de réaménager l'actuel aéroport de Nantes-Atlantique, qui sera "modernisé" et doit voir sa piste prolongée. Les terres de Notre-Dame-des-Landes, elles, "retrouveront leur vocation agricole" et seront soit rendues aux agriculteurs expropriés ou cédées par l'Etat. Quant aux zadistes, ils devront eux partir d'eux-même ou ils seront expulsés, a prévenu le gouvernement.

123456789102024