Présidentielle 2022 : les Républicains n'ont pas choisi leur stratégie

Un bureau politique des Républicains s’est tenu mercredi 16 décembre. La droite a tenté de mettre de l’ordre dans ses rangs.

FRANCEINFO

À la sortie du bureau politique des Républicains mercredi 16 décembre, Christian Jacob, le président du parti, ressemblait à François Hollande avec son art de la synthèse, de ne froisser personne en repoussant toujours à plus tard le moment où il faudra trancher. Mercredi matin, cela a eu le mérite de contenter tout le monde chez LR. Chacun peut revendiquer sa victoire. La motion proposée par Christian Jacob a été votée à l’unanimité car elle satisfait les deux camps qui s’affrontent.

Tout le monde est content

Il y a les anti-primaires, largement majoritaires. Ils ont obtenu que si un candidat naturel s’impose plie le match dans les sondages en juin après les régionales, il n’y aurait pas de primaire et le parti adouberait cette personnalité. Le second camp est favorable aux primaires. Il est mené par Bruno Retailleau. Il a obtenu qu’une instance officielle du parti travaille sur les modalités d’une primaire si besoin en était.

Le JT
Les autres sujets du JT
Christian Jacob et Xavier Bertrand (d) le 9 mai 2017 à Paris
Christian Jacob et Xavier Bertrand (d) le 9 mai 2017 à Paris (CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP)