Intercommunalités : nouveau casse-tête du gouvernement ?

Au cœur du Grand débat national, des critiques sur l'intercommunalité, le fait de regrouper des communes par souci d'efficacité et d'économie. Les habitants de petites villes dénoncent ce phénomène.

FRANCE 2

L'intercommunalité, un mot qui crispe beaucoup de Français, dont certains élus. Certains maires estiment avoir perdu la main. Aujourd'hui, chaque commune doit être rattachée à une intercommunalité qui a son propre budget. En France, on en compte 1 263, qui regroupent en moyenne 29 communes, et 54 000 habitants. Certaines compétences des communes, comme l'eau, le logement ou la voirie, ont été transférées aux intercommunalités. 

Des effets bénéfiques ?

Une situation que dénonce la maire Les Républicains de Plaisir (Yvelines) : "On se sent un peu spoliés et un petit peu mis à l'écart. En tant que maire, je défends certains projets depuis des années. Je veux être encore présente auprès de la population", déclare Joséphine Kollmannsberger. De l'autre côté, on se défend de budgets plus conséquents pour investir, de services publics partagés, et d'économies d'échelle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron lors d\'une étape du grand débat à Gréoux-les-Bains, le 7 mars 2019.
Emmanuel Macron lors d'une étape du grand débat à Gréoux-les-Bains, le 7 mars 2019. (CHRISTOPHE SIMON / AFP)