Chine : la révolution de la pomme de terre

En Chine, une révolution est en marche. Les autorités tentent de convertir les Chinois à la pomme de terre.

FRANCE 2

Une chanson à la gloire de la pomme de terre dans l’émission de télévision à la plus grosse audience. Ce n’est pas une blague ni un hasard, car les autorités ont décidé de convertir les Chinois à la patate. Il s’agit d’une révolution dans ce pays où le riz est la base de l’alimentation et où la pomme de terre est aussi mal aimée que délaissée. Aujourd’hui, les agriculteurs ont décidé de s’y mettre.  

Plus écologique que le riz

Liu Hengtao est le plus gros producteur. En cette saison il a embauché plus de 200 ouvriers agricoles qui travaillent sur ces terres. Avant, Liu Hengtao cultivait les légumes, mais il y a dix ans il s’est mis à la pomme de terre, flairant le bon filon. Sa production avoisine désormais les 10 000 tonnes par an. Il n’est évidemment pas le seul. La pomme de terre est quatre fois moins consommatrice en eau que la culture du riz, dans un pays qui souffre de sécheresse. Plus écologique, la pomme de terre est aussi plus facile à cultiver que les céréales, ce qui explique pourquoi les officiels tentent d’y convertir les Chinois.   

Le JT
Les autres sujets du JT
Les autorités tentent de convertir les Chinois à la pomme de terre.
Les autorités tentent de convertir les Chinois à la pomme de terre. (CAPTURE D'ÉCRAN FRANCE 2)