Commerces : les centres-villes se vident au profit de la périphérie

En plateau, le journaliste de France 2 Jean-Paul Chapel fait le point sur la désertification des centres-villes.

FRANCE 2

C'est une tendance lourde : les centres-villes se vident de leurs commerces. "La proportion des commerces vides dans les centres-villes est passée de 7% en 2012 à 12% en 2018. Et ce taux atteint 13,5% dans le centre des petites villes", rapporte le journaliste de France 2 Jean-Paul Chapel. À l'inverse, les centres commerciaux se multiplient. Dans 85% des cas, en périphérie. "Une offre qui semble répondre à une demande puisque deux Français sur trois déclarent privilégier ces commerces de périphérie pour effectuer leurs achats courants", poursuit le journaliste.

Les tickets de parking remboursés

Certaines arrivent tout de même à conserver des commerces en centre-ville, comme Strasbourg (Bas-Rhin), avec seulement 4% de magasins vacants. Soit trois fois moins que la moyenne nationale. Pour encourager à s'y rendre, les associations de commerçants remboursent les tickets de parking. À Annecy (Haute-Savoie), même proportion. "La municipalité a rénové la gare et ses alentours pour rendre le centre plus attractif", explique Jean-Paul Chapel, en plateau.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des promotions dans un supermarché, à Montesson (Yvelines).
Des promotions dans un supermarché, à Montesson (Yvelines). (LIONEL BONAVENTURE / AFP)