Législatives 2022 : Emmanuel Macron dénonce le "désordre" des extrêmes

Publié
Législatives 2022 : Emmanuel Macron dénonce le “désordre” des extrêmes
franceinfo
Article rédigé par
C. Demangeat, E. Rivière - franceinfo
France Télévisions

À trois jours du premier tour des élections législatives, Emmanuel Macron a fustigé les extrêmes, lors d’un déplacement dans le Tarn, jeudi 9 juin.

Emmanuel Macron s’active avant le premier tour des élections législatives, dimanche 12 juin. “Le doute a gagné son camp. Les derniers sondages vont tous dans le même sens. Une majorité absolue des députés macronistes à l’Assemblée n’est pas gagnée d’avance”, explique la journaliste Catherine Demangeat, jeudi 9 juin. Dans la dernière enquête de notre partenaire Ipsos, la Nupes (28%), l’alliance de la gauche, dépasse même d’un point en intentions de vote la coalition Ensemble ! (27%) du président. 

En compétition avec l'union des partis de gauche

“Les extrêmes, aujourd’hui, proposent d’ajouter de la crise à la crise en revenant sur les grands choix historiques de notre nation”, a déclaré Emmanuel Macron, jeudi 9 juin, dans le Tarn. “On a cette France divisée en trois, avec une dynamique qui s’est construite autour de la victoire d’Emmanuel Macron, mais aussi en compétition avec cette nouvelle union un peu inespérée autour des partis de gauche”, analyse Emmanuel Rivière, politologue.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.