Mobilisation à l'appel du collectif #NousToutes : le point sur les manifestations région par région

Des rassemblements étaient prévus vendredi dans de nombreuses villes de France à l'appel d'organisations féministes, dont le collectif #NousToutes.

Des militantes féministes sont rassemblées à Paris, le 10 juillet 2020.
Des militantes féministes sont rassemblées à Paris, le 10 juillet 2020. (NATHANAEL CHARBONNIER / RADIO FRANCE)

Quelques jours après le remaniement, les manifestantes et manifestants se mobilisent vendredi 10 juillet dans plusieurs villes de France à l’appel du collectif féministe #NousToutes pour protester contre les nominations au gouvernement de Gérald Darmanin et Eric Dupond-Moretti. Le ministre de l’Intérieur est visé par une enquête pour viol et le ministre de la Justice avait critiqué par le passé le mouvement féministe #Metoo. Le point en début de soirée avec le réseau des radios locales de France Bleu.

>> Retrouvez les dernières informations sur la mobilisation dans notre direct

Auvergne-Rhône-Alpes

Une centaine de personnes se sont rassemblées à Clermont-Ferrand, rapporte France Bleu Pays d'Auvergne"Monsieur Darmanin est peut-être présumé innocent mais il y a quand même des victimes qui ont témoigné mais on remet toujours en doute la parole des victimes et ça c'est insupportable", raconte cette manifestante en colère au micro de France Bleu. À Saint-Etienne, plusieurs dizaines de personnes ont participé à un rassemblement devant l’hôtel de Ville.

150 militantes féministes ont manifesté devant le palais de justice d'Annecy, en Haute-Savoie. "Sans remettre en cause le principe de présomption d’innocence, faire le choix de nommer un homme accusé de violences à un poste tel, démontre bien que la lutte contre les violences sexistes et sexuelles n’a pas sa place dans ce quinquennat", regrettent plusieurs militantes du collectif Collages féminicides Annecy, au micro de France Bleu Pays de Savoie.

Quelques dizaines de manifestants se sont rassemblés à Valence devant le palais de justice, selon France Bleu Drôme Ardèche.

Centre-Val de Loire

À Tours, en Indre-et-Loire, environ 200 manifestantes sont rassemblées sur la place Jean Jaurès. Elles répondent à l’appel de plusieurs collectifs féministes, selon France Bleu Touraine.

Grand-Est

Plus d'une centaine de personnes ont manifesté devant le tribunal de Grande instance de Metz pour dénoncer la nomination de Gérald Darmanin et Eric Dupond-Moretti, rapporte France Bleu Lorraine Nord. À Nancy, une centaine de de militantes et militants pour les droits des femmes ont battu le pavé.

Ile-de-France

Environ 1 500 personnes sont rassemblées devant l'Hôtel-de-Ville, à Paris, a constaté le journaliste de franceinfo présent sur place. "Nous sommes la pour enterrer la grande cause du quinquennat", a affirmé une porte-parole de #NousToutes.

Normandie

À Rouen, en Seine-Maritime, environ 200 personnes ont manifesté ce vendredi dans les rues, selon France Bleu Normandie. "Un violeur à l'Intérieur, un complice à la Justice !" ont crié les manifestantes.

Nouvelle-Aquitaine

Le collectif féministe du 8 mars a lancé un appel au rassemblement à Poitiers, comme un peu partout en France, selon France Bleu Poitou. Une déambulation a eu lieu dans les rues de la ville.

Occitanie

À Nîmes, dans le Gard, une centaine de personnes se sont rassemblées devant le palais de justice de Nîmes, rapporte France Bleu Gard Lozère. Deux ministres "emblématiques de la toxicité du patriarcat", dénonce le collectif nîmois pour les droits des femmes.