Elisabeth Borne entretient le suspense sur le vote de confiance à l'Assemblée nationale

La Première ministre prendra sa décision à l'issue de ses consultations auprès des différents groupes parlementaires. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La Première ministre Elisabeth Borne lors de sa visite du Planning familial à Paris (Ile-de-France), le 29 juin 2022.  (THOMAS COEX / AFP)

La décision n'est pas encore tranchée. A l'issue d'une visite au siège du Planning familial mercredi 29 juin, la Première ministre Elisabeth Borne a annoncé qu'elle déciderait de soumettre ou non son gouvernement à un vote de confiance après ses "consultations (avec les différents groupes parlementaires)" . Si celui-ci a lieu, il se tiendra après son discours de politique générale, prévu le 5 juillet.

>> Vote de confiance, nouveau gouvernement, désignation des postes clés à l'Assemblée... Suivez les dernières actualités politiques dans notre direct

Plus tôt dans la matinée, la porte-parole du gouvernement Olivia Grégoire avait déjà été contrainte de préciser que le gouvernement n'avait pas encore tranché. En parallèle, Élisabeth Borne poursuit ses consultations auprès des chefs des groupes parlementaires à l'Assemblée nationale en recevant successivement à Matignon André Chassaigne (PCF), Mathilde Panot (LFI) puis la cheffe de file des députés RN, Marine Le Pen, et enfin les "indépendants" Bertrand Pancher et Christophe Naegelen.

En attendant sa rencontre avec la Première ministre, Marine Le Pen a déjà donné le ton mercredi sur franceinfo : "Nous allons travailler à l'Assemblée pour gagner la prochaine élection présidentielle (de 2027), car ce que nous voulons, c'est appliquer notre projet".

La veille, le patron du groupe LR, Olivier Marleix, avait ouvert le bal, en réaffirmant son opposition à "quelque coalition que ce soit", après s'être entretenu avec Elisabeth Borne. Il avait également reconnu "pouvoir travailler ensemble" sur "un certain nombre de textes", notamment "la question du pouvoir d'achat".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Gouvernement d'Elisabeth Borne

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.