Présidentielle 2022 : "Éric Zemmour doit éviter les attaques inutiles, car les patriotes devront se rassembler", juge Nicolas Bay

Publié
nicolas bay
FRANCEINFO
Article rédigé par
C. Roux - franceinfo
France Télévisions

Nicolas Bay, député européen du Rassemblement national, était l'invité des "4 Vérités" de France 2 lundi 25 octobre.

"L'UE organise une sorte d'impuissance collective, ce sont des commissaires européens que personne n'a élus et qui décident à la place des peuples. Et Viktor Orban représente cette avant-garde, qui montre une autre voie pour l'Europe, une voie qui retrouve notre identité, notre sécurité", explique dans les "4 Vérités" Nicolas Bay, qui se rend avec Marine Le Pen en Pologne. 

Une visite des dirigeants du Rassemblement national "qui n'a rien à voir", assure-t-il, avec celle d'Éric Zemmour il y a un mois. "Viktor Orban nous inspire en ce qu'il défend l'identité de son peuple et refuse les diktats de Bruxelles. Il ne veut pas céder au chantage migratoire et donner des droits aux migrants, il veut défendre la famille et encourager la natalité."

"Il y a un activisme LGBT bien réel, estime le député européen, qui vise à promouvoir la transidentité et qui vise à imposer la GPA, la location des ventres des femmes. Ce sont des dérives extrêmement graves portées par des activistes et il faut les combattre", assène-t-il.

"Arrêter de donner des chèques à répétition"

La Turquie a expulsé dix ambassadeurs, dont celui de la France. "Recep Tayyip Erdogan multiplie les provocations. Il faut en finir avec l'angélisme et faire le bras de fer avec lui. Il faut remettre en cause l'union douanière UE/Turquie", juge Nicolas Bay.

Concernant le pouvoir d'achat, l'eurodéputé pense qu'il "faut baisser la fiscalité sur le gaz, le fioul ou l'électricité au lieu de donner des chèques à répétition qui font grever gravement les finances publiques".

"Nous devrons opérer le rassemblement des patriotes au deuxième tour, voire au premier tour de la présidentielle, pour éviter la réélection d'Emmanuel Macron. C'est pourquoi Éric Zemmour doit éviter les attaques inutiles et concentrer les flèches sur ceux qui ont le pouvoir et ont mis la France dans l'état où elle est aujourd'hui", conclut Nicolas Bay.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.