Cet article date de plus de trois ans.

Hommage à Johnny : Marine Le Pen déclarée persona non grata par les proches de la star

La présidente du Front national comptait se rendre à l'hommage populaire à Johnny Hallyday, samedi 9 décembre à Paris. "Est-ce que cela s’adresse également à mes électeurs ?", a réagi la présidente du Front national, selon les informations du "Parisien". 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La présidente du Front national, Marine Le Pen, lors d'une conférence de presse à Nanterre (Hauts-de-Seine), le 8 décembre 2017.  (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)

Elle a été jugée persona non grata par les proches de Johnny Hallyday. La présidente du Front national et ancienne candidate à l'élection présidentielle, Marine Le Pen, a appris que la famille du rocker, mort mercredi 6 décembre, ne souhaitait pas qu'elle soit présente à l'hommage populaire organisé pour le chanteur, rapporte Le Parisien samedi. 

Comme le précise le journal, Marine Le Pen était présente à la cérémonie nationale d'hommage en l'honneur de l'écrivain Jean d'Ormesson, mort mardi à l'âge de 92 ans. Elle comptait également se rendre à l'hommage populaire à Johnny Hallyday, samedi à partir de midi. Selon les informations du Huffington Post, la dirigeante du FN avait reçu une "invitation officielle" pour cet événement. Mais la famille de la star en a décidé autrement. 

Est-ce que cela s’adresse également à mes électeurs ? Car ils sont nombreux à faire partie du public qui a soutenu Hallyday tout le long de sa carrière

Marine Le Pen

au "Parisien"

Interrogée par Le Parisien, la présidente du Front national, "agacée" selon le journal, a rappelé que "Johnny avait fait un spectacle à Fréjus à l’invitation de David Rachline", le maire FN de la ville, dans le courant de l'été 2016. Refoulée par les proches du chanteur, Marine Le Pen évoque toutefois "un monument qui s'en va".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.