Vidéo Après la défaite de Marine Le Pen, Eric Zemmour réclame une "union des droites et des patriotes" en vue des élections législatives

Publié Mis à jour
Article rédigé par
France Télévisions

"Le président sortant est réélu aujourd'hui uniquement à la faveur d'un rejet de la représentante de l'extrême droite", a estimé dimanche soir le candidat de Reconquête ! après les résultats du second tour de la présidentielle.

"Le bloc national doit lui aussi s'unir et se rassembler." Eric Zemmour a défini sa stratégie en vue des élections législatives, dimanche 24 avril, au soir du second tour de la présidentielle remportée par le président-sortant Emmanuel Macron. Après avoir rappelé que la défaite avait frappé "le nom de Le Pen" pour la huitième fois, il a toutefois proposé une "coalition" à droite, avant le scrutin prévu en juin. 

>> Suivez en direct les réactions aux résultats du second tour de la présidentielle

 "J'appelle à l'union nationale en vue des législatives. Nous devons oublier nos querelles et unir nos forces. C'est possible, c'est indispensable, c'est notre devoir", a poursuivi le candidat d'extrême droite battu au premier tour.

>> CARTE. Les scores du second tour de la présidentielle, commune par commune

"Bien que nous ayons été des millions à vouloir en finir avec le quinquennat d'Emmanuel Macron, ce soir, les amoureux de la France ont perdu et Emmanuel Macron a été réélu aisément", a-t-il d'abord déclaré, rejetant l'idée d'une "fatalité". "Bâtissons au plus vite la première coalition des droites et des patriotes pour que les élus de Reconquête !, du Rassemblement national, de Debout la France et ceux des Républicains qui ne veulent pas se rallier à Emmanuel Macron aient une chance de peser voire de dominer dans la prochaine assemblée."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.