Référendum en Nouvelle-Calédonie : victoire écrasante du "non" à l’indépendance

Publié
Référendum en Nouvelle-Calédonie : victoire écrasante du ‘’non’’ à l’indépendance
FRANCEINFO
Article rédigé par
G.Giordana - franceinfo
France Télévisions

Pour la troisième fois en trois ans, le "non" à l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie l’a emporté. Avec 96 % des suffrages, les loyalistes remportent une victoire écrasante. Toutefois, ce résultat n’est pas reconnu par les indépendantistes qui avaient appelé au boycott du scrutin.

Appelés à voter dimanche pour ou contre l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie, les habitants de l’archipel ont, à 96%, choisi de rester Français. Un choix salué par le président de la République, Emmanuel Macron : "Ce soir (dimanche, NDLR), la France est plus belle, car la Nouvelle-Calédonie a décidé d’y rester". Toutefois, ce scrutin a été marqué par une forte abstention.

Une abstention record

Près de 56% des Calédoniens ne sont pas allés voter dimanche. En effet, les indépendantistes avaient appelé au boycott et ne reconnaissent pas le résultat. "Nous considérons que le référendum est bidon […] ce référendum est celui de Monsieur Macron et de Monsieur Lecornu (Ministre des Outre-mer)", déclare Roch Wamytan, le président (indépendantiste) du Congrès de Nouvelle-Calédonie. Pour les loyalistes, la victoire est légitime, car le dernier scrutin vient s’ajouter à deux autres référendums (en 2018 et 2020) où le "non" l’avait emporté. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.