Venezuela : scrutin présidentiel contesté, dont Maduro devrait sortir vainqueur

Au Venezuela, les habitants votent dimanche 20 mai pour l'élection de leur président. Nicolas Maduro devrait conserver son fauteuil dans un pays en crise malgré d'importantes ressources pétrolières.

Voir la vidéo
France 3

Le taux d'abstention au scrutin présidentiel du Venezuela dimanche 20 mai semble très élevé. Il n'y avait pas foule dans les bureaux de vote, a constaté Stéphanie Perez, l'envoyée spéciale de France 3 à Caracas. Il semble qu'une grande partie des 19 millions d'électeurs ait suivi l'appel au boycott de l'opposition, qui estime que ce scrutin n'est pas organisé de manière démocratique et transparente.

Les résultats tomberont dans la nuit de dimanche et lundi. Si la victoire de Nicolas Maduro se confirme avec un faible taux de participation, sa légitimité serait contestée et contestable au Venezuela, mais aussi sur la scène internationale.

Une inflation de 13 800%

Mi-2017, quatre mois de manifestations quasi quotidiennes ont fait 125 morts. Touché par l'effondrement des cours du brut depuis 2014, le Venezuela, qui tire 96% de ses revenus du pétrole, souffre d'un manque de devises qui l'a plongé dans une crise aiguë. En cinq ans, le PIB a fondu de 45%, selon le FMI, qui anticipe une contraction de 15% en 2018 et une inflation de 13 800%.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président du Venezuela, Nicolas Maduro, le soir des élections régionales, le 15 octobre 2017, à Caracas (Venezuela).
Le président du Venezuela, Nicolas Maduro, le soir des élections régionales, le 15 octobre 2017, à Caracas (Venezuela). (REUTERS)