Automobile : le nouveau contrôle technique plus sévère est en vigueur

Depuis dimanche 20 mai, le contrôle technique des automobiles est plus strict. Beaucoup de Français ont anticipé ce durcissement.

France 3

Depuis trois mois, c'est la ruée vers les centres de contrôle technique. Dans toute la France, les centres agréés ont observé une hausse de 60 % des rendez-vous avant l'entrée en vigueur de la nouvelle version du contrôle technique dimanche 20 mai. Les points de contrôle passent de 123 à 133 et les défaillances possibles ont fortement augmenté, passant de 410 à 610. Les visites seront désormais plus longues et donc plus chères, 20% en moyenne.

127 cas d'immobilisation du véhicule

Autre nouveauté : 127 défaillances critiques seront désormais synonymes d'immobilisation du véhicule. Il faudra le faire réparer avant minuit le jour de la visite. Avec la nouvelle loi, les initiatives se multiplient. Une plateforme propose de payer à votre place le contrôle technique en échange de données sur votre véhicule et votre vie d'automobilistes. Rouler sans contrôle technique à jour est toujours passible de 135 euros d'amende.

Le JT
Les autres sujets du JT
(SERGE POUZET/SIPA)