Le "Super Tuesday" : la clé des primaires démocrates

Le "Super Tuesday" sera l'une des dates-clés de la primaire démocrate. Presque la moitié des délégués y seront désignés.

Les Démocrates entrent dans une période avec un calendrier des plus chargés, avec des échéances dès le 22 février, puis le 29. Deux candidats se démarquent : Pete Buttigieg arrive en tête pour le moment, il a 23 délégués déjà et est le plus jeune des candidats, devant Bernie Sanders, le sénateur du Vermont qui incarne l'aile gauche, a lui 21 délégués. Plus loin, on retrouve Elizabeth Warren, Joe Biden ou encore Michael Bloomberg qui n'a pas de délégués parce qu'il n'a pas participé et ne participera pas aux autres premières primaires, explique Sophie Gauthier en plateau.

1357 délégués désignés en une journée

Michael Bloomberg se réserve donc pour le "Super Tuesday" où 16 Etats vont voter pour leurs candidats le 3 mars. Une date-clé pour l'élection américaine. Les Américains vont désigner 3979 délégués, et ce jour-là, pas moins de 1357. Alors que la majorité pour être investi est de 1990. Certains Etats ont plus de poids, notamment la Californie, 415 délégués, mais aussi le Texas avec 228 et la Caroline du Nord avec 110 délégués. Il y aura ensuite la convention démocrate du 13 au 16 juillet.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des soutiens d\'Hillary Clinton suivent un discours de l\'ancienne secrétaire d\'Etat, candidate aux primaires démocrates, à Boston (Etats-Unis), le 29 février 2016.
Des soutiens d'Hillary Clinton suivent un discours de l'ancienne secrétaire d'Etat, candidate aux primaires démocrates, à Boston (Etats-Unis), le 29 février 2016. (JUSTIN SULLIVAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)