États-Unis : le mouvement Black Lives Matter entre dans le débat politique

À 30 jours de l'élection présidentielle américaine, l'état de santé de Donald Trump est au cœur des préoccupations, éclipsant le mouvement Black Lives Matter. Mais ce dernier a-t-il pesé sur la campagne ?

Le mouvement Black Lives Matter s'est légèrement essoufflé aux États-Unis ces dernières semaines, mais il a pesé clairement sur la campagne, explique Claire Giroud notre journaliste, notamment avec la reconnaissance par les Américains d'un racisme systémique. C'est très nouveau dans le pays, si bien qu'en juin 2020 après la mort de George Floyd, 80 % des Américains soutenaient le mouvement.

Meilleure formation des policiers

À Minneapolis, la ville d'où sont parties les manifestations, l'État a fait voter une réforme de la police. Elle prévoit un contrôle des armes à feu des policiers, une meilleure formation, et l'inculpation facilité des agents. À New York, une baisse du budget de la police a été observée. Celle-ci peut paraître paradoxale, mais elle était allouée à l'achat d'armes lourdes. Enfin, il y a eu un effet sur la politique. Joe Biden a fait des propositions dans son programme afin d'améliorer les relations entre police et minorités. Le mouvement Black Lives Matter a permis de faire entrer la question policière dans le débat politique.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une manifestante soulève un tee-shirt portant le slogan \"Black lives matter\" lors d\'une manifestation à Washington, le 7 juin 2020.
Une manifestante soulève un tee-shirt portant le slogan "Black lives matter" lors d'une manifestation à Washington, le 7 juin 2020. (JOSE LUIS MAGANA / AFP)