Présidentielle américaine : Black Lives Matter au cœur de la bataille électorale

Le mouvement Black Lives Matter reste au cœur de la prochaine élection présidentielle américaine. Le point sur les événements des mois passés et les mouvements toujours en cours.

George Floyd est devenu le symbole de la lutte contre les violences policières aux États-Unis. Mort sous les genoux d'un policier en mai dernier, il a ravivé les espoirs d'une Amérique sans racisme. Beaucoup ont réclamé justice pacifiquement jusqu'à ce que leur colère se transforme en soulèvement. Des émeutes ont eu lieu à Portland, des affrontements avec la police qui vont se poursuivre finalement tout l'été, et qui vont être enflammés par une nouvelle bavure policière : l'affaire Jacob Blake. Interpellé par des policiers, l'homme est touché par sept balles dans le dos alors qu'il rentre dans sa voiture. "Trop de temps a été perdu", disait-il sur son lit d'hôpital.

Trump défend la police

Donald Trump s'est emparé du sujet en défendant les policiers locaux. Côté républicain comme démocrate, le mouvement est devenu un sujet de campagne. Après plus de quatre mois de mobilisation, la communauté afro-américaine a savouré l'une de ses premières victoires : le versement de 12 millions de dollars à la famille de Breonna Taylor, une infirmière victime de bavures policières.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des manifestants brandissent des pancartes \"Black lives matter\" lors d\'une marche contre le racisme et les violences policières organisées à Londres.
Des manifestants brandissent des pancartes "Black lives matter" lors d'une marche contre le racisme et les violences policières organisées à Londres. (JUSTIN TALLIS / AFP)