Etats-Unis : Oprah Winfrey affirme qu'elle n'est "pas intéressée" par la Maison Blanche

"Ce n'est pas dans mon ADN", a expliqué l'animatrice américaine. Un de ses discours, prononcé le 7 janvier, avait alimenté les spéculations sur sa volonté de briguer la plus haute fonction en 2020.

Oprah Winfrey, le 14 juin 2016, à la Maison Blanche, à Washington.
Oprah Winfrey, le 14 juin 2016, à la Maison Blanche, à Washington. (YURI GRIPAS / AFP)

Oprah Winfrey a mis fin aux spéculations. Jeudi 25 janvier, l'animatrice et productrice de télévision américaine a répondu à des journalistes du magazine InStyle à propos des rumeurs sur une possible candidature à l'élection présidentielle. "J'ai toujours eu confiance en moi et su ce que je pouvais et ne pouvais pas faire. [La présidence], ce n'est pas quelque chose qui m'intéresse. Ce n'est pas dans mon ADN", a-t-elle expliqué.

Un discours très présidentiel

Il faut dire que le discours qu'elle a prononcé lors de la cérémonie des Golden Globesdimanche 7 janvier, ressemblait plus à celui d'une femme politique qu'à une vedette de télévision. Il n'en fallait pas plus, en tout cas, pour relancer les spéculations sur sa candidature à la présidence des Etats-Unis en 2020.

En mars dernier, elle avait eu un commentaire volontairement ambigu, laissant entendre dans une interview que la victoire électorale d'un promoteur immobilier sans la moindre expérience politique (en l'occurrence Donald Trump) l'avait fait réfléchir à une candidature. Dès le lendemain, sa meilleure amie, la présentatrice Gayle King, avait assuré qu'il s'agissait d'une "plaisanterie".