Cet article date de plus de sept ans.

Turquie : un "plan d’action" pour la sécurité des mines

Après la catastrophe minière de Soma, qui a fait 301 morts, le gouvernement turc prépare un "plan d’action" pour renforcer la sécurité dans les mines. Par ailleurs, cinq personnes ont été inculpées pour homicide involontaire et écrouées.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Un casque et une fleur en hommage aux victimes de l'explosion © Reuters)

La Turquie doit faire des progrès en matière de sécurité dans les mines. Le pays a été victime de la plus grosse catastrophe minière de son histoire il y a quelques jours. 301 personnes sont mortes dans l’explosion de la mine de Souma. En réponse, et sous la pression des manifestants, le gouvernement annonce ce lundi qu’il prépare un "plan d’action " pour renforcer la sécurité dans les mines. Il prévoit notamment d’améliorer la coordination des différentes autorités compétentes en matière de sécurité, selon le journal Sabah.

Le pire taux de mortalité en Europe

Le gouvernement turc devrait également ratifier la convention internationale sur la sécurité et la santé dans les mines de l'Organisation internationale du travail (OIT), entrée en vigueur en 1998. Selon l’OIT, la Turquie enregistre le taux de mortalité le plus élevé d’Europe. Au niveau mondial, le pays est le troisième plus mauvais. De 2002 à 2012, plus de 1.000 mineurs turcs ont perdu la vie.

Après l’explosion, plusieurs manifestations ont éclaté et ont pointé du doigt les négligences de sécurité des mines. Dans le cadre d’une enquête, la police a interpellé une vingtaine de personnes et cinq ont été inculpées d’homicide involontaire et écrouées. Parmi elles se trouvent le directeur général de la mine Akin Celik ainsi que deux ingénieurs de la société exploitante de la mine Soma Kömür. Selon un rapport préliminaire sur le drame, "l'incendie a pu se déclarer par du charbon qui a chauffé après être entré en contact avec l'air ".

 

{% embed dailymotion x1vhwpa_violence-policiere-et-repression-a-istanbul_news %}

 

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.