Armée : l'appel de la Défense aux réservistes

Jean-Yves Le Drian veut mobiliser 40 000 volontaires pour épauler les soldats et faire face à la menace terroriste.

France 2

L'armée française est très sollicitée depuis plus d'un an. La menace terroriste plane, frappe et contraint le ministère de la Défense à prendre des mesures. Ce jeudi 10 mars, Jean-Yves Le Drian lance un appel pour développer une réserve militaire devenue indispensable. Ses effectifs vont passer de 28 000 à 40 000 militaires, et le budget pour 2018 va monter à 125 millions d'euros, soit près du double par rapport à 2015. "Plus que jamais, nous avons besoin des réservistes pour faire face à la menace terroriste inédite de part son ampleur et ses formes", déclare le ministre.

"Je voulais protéger mon pays"

Les réservistes sont des civils qui ont bénéficié de la même formation que les militaires. Ils peuvent s'engager jusqu'à 60 jours par an. "Je voulais être utile et surtout protéger mon pays", confie à France 2 le caporal-chef Hélène, réserviste du 3e régiment du génie.

Conditions pour être réserviste : disposer de la citoyenneté française, avoir 17 ans au moins et signer un contrat d'une durée de un à cinq ans. Pour certains réservistes, l'engagement est une réponse aux attentats de 2015. Ils peuvent être appelés à tout moment en cas de mobilisation générale.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des militaires patrouillent le 9 janvier 2016 à Marseille (Bouches-du-Rhône).
Des militaires patrouillent le 9 janvier 2016 à Marseille (Bouches-du-Rhône). (CITIZENSIDE / FREDERIC SEGURAN / AFP)