Alexeï Navalny : "Tout le monde sait que c'est soit Poutine, soit des proches"

Cécile Vaissié, chercheuse, professeure à l’université bretonne Rennes 2 et spécialiste de la Russie, est invitée sur franceinfo lundi 24 août pour commenter l’empoisonnement de l’opposant russe Alexeï Navalny et la contestation en Biélorussie.

FRANCEINFO

"Il y a une tradition des empoisonnements contre les opposants politiques en Russie et elle s’est réactivée à partir de 2003. On a une longue suite de journalistes et d’opposants politiques qui ont été empoisonnés. Un des amis d’Alexeï Navalny faisait remarquer que les gens empoisonnés sont toujours des opposants à Vladimir Poutine", affirme Cécile Vaissié, spécialiste de la Russie.

Angela Merkel a demandé à la Russie de punir le coupables. La chancelière allemande "ne peut rien dire d'autres. Tout le monde sait que soit c’est le président russe, soit ce sont des proches, car il a créé un tel état d’esprit en Russie depuis 2000 que des gens très haut placés pourraient se permettre de faire ça", explique la chercheuse sur franceinfo lundi 24 août.

"En Biélorussie, le KGB s’appelle toujours le KGB"

Les Biélorusses contestent la réélection d’Alexandre Loukachenko au pouvoir depuis 26 ans. Ils manifestent avec un drapeau rouge et blanc, symbole d’indépendance. "Ce sont des gens attachés au Belarus et qui ne veulent pas se trouver dans une sorte de fin de course soviétique. En Biélorussie, le KGB s’appelle toujours le KGB. Le pays a été une terre envahie par l’Allemagne nazie, où des villages ont été brûlés. C’est une terre de martyr, de résistants", poursuit la professeure à l'université bretonne Rennes 2.

"Vladimir Poutine a réussi à se brouiller avec presque tous ses voisins. Plus il se montrera violent avec la population biélorusse, plus il va susciter des réactions de rejet", conclut Cécile Vaissié.

Le JT
Les autres sujets du JT
Cécile Vaissié
Cécile Vaissié (FRANCEINFO)