Des drones attaquent deux sites pétroliers en Arabie saoudite

Des incendies ont eu lieu en Arabie saoudite dans la nuit du 13 septembre à la suite d'une attaque de sites pétroliers par des drones rebelles.

FRANCEINFO

C'est un conflit qui semble être loin d'avoir trouvé son épilogue. La ville d'Abqaiq (Arabie saoudite) a vu deux de ses sites pétroliers prendre feu dans la nuit du vendredi 13 septembre. Alors qu'ils se situent à quelques centaines de mètres d'immeubles, ils ont été attaqués par des drones. Les incendies ont depuis été maîtrisés, mais cet évènement est considéré comme une humiliation pour l'Arabie saoudite.

Une attaque revendiquée

Peu de temps après cette attaque, les rebelles houthis ont revendiqué ces actes. "On peut assurer aux Saoudiens que notre liste de cibles contre eux s'allonge de jour en jour", a menacé leur porte-parole militaire Yahya Sarea. Ces séparatistes chiites occupent la capitale du Yémen Sanaa avec l'aide des Iraniens. L'Iran chiite et l'Arabie saoudite sunnite se font la guerre dans cette région. Un conflit qui a causé des dizaines de milliers de morts et déplacé 3,5 millions de personnes.

Le JT
Les autres sujets du JT
De la fumée s\'échappe du site Aramco à Abqaiq, en Arabie saoudite, le 14 septembre 2019.
De la fumée s'échappe du site Aramco à Abqaiq, en Arabie saoudite, le 14 septembre 2019. (AFP)