Yémen : le conflit s'enlise

Les affrontements entre le gouvernement, soutenu par une coalition militaire menée par l'Arabie saoudite, et les séparatistes ont fait au moins 40 morts au Yémen depuis jeudi 8 août. 

France 2

Aden (Yémen) panse ses plaies dimanche 11 août. Cette ville portuaire du pays tente de reprendre une vie normale après les affrontements qui ont démarré jeudi. Au moins 40 morts et 250 blessés ont été déplorés après les combats opposant les séparatistes du sud aux unités gouvernementales. Les séparatistes réclament l'indépendance du pays et s'opposent au gouvernement soutenu par l'Arabie saoudite. 

Nouvelles frappes saoudiennes

Dimanche, les Saoudiens ont procédé à de nouvelles frappes après la prise du palais présidentiel. Avec la fête musulmane de l’Aïd al-Adha, l'heure est à la trêve. La population craint un nouvel embrasement. "La paix est revenue. Les gens et les enfants commencent à revenir sur les marchés. En cette période de fête c'est triste, mais nous ne perdons pas espoir", témoigne un habitant d'Aden. L'ONU de son côté s'inquiète d'une aggravation de la crise humanitaire qui frappe le pays depuis de nombreuses années. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des combattants séparatistes conduisent leur pick up à Aden, le 8 août 2019
Des combattants séparatistes conduisent leur pick up à Aden, le 8 août 2019 (NABIL HASAN / AFP)