Suède : une femme condamnée à six ans de prison pour avoir laissé son fils devenir enfant soldat de l'Etat islamique

Cette Suédoise a été condamnée pour crimes de guerre et violation du droit international.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Raqqa, au nord de la Syrie, le 23 septembre 2021.  (DELIL SOULEIMAN / AFP)

Une Suédoise ayant rejoint l'organisation Etat islamique en Syrie a été condamnée, vendredi 4 mars, à six ans de prison pour avoir laissé son fils s'enrôler comme enfant soldat au sein du groupe jihadiste.

La femme, âgée de 49 ans, a été condamnée pour crimes de guerre et violation du droit international "pour ne pas avoir empêché son fils, lorsqu'il avait 12 à 15 ans, d'être recruté comme enfant soldat par l'Etat islamique dans le conflit armé en Syrie", a écrit le tribunal de Stockholm dans un communiqué. L'adolescent, prénommé Joan, avait trouvé la mort lors du conflit en 2017, à 16 ans.

La mère "n'a pas agi de façon adéquate pour empêcher" le recrutement, "ni voulu l'empêcher, son rôle d'enfant soldat était en accord avec ses convictions" à elle, a retenu la cour. C'est la première fois qu'un dossier de recrutement d'enfant soldat, c'est à dire en droit suédois de moins de 15 ans, était jugé dans le pays nordique.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Etat islamique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.