La Belgique rapatrie 16 enfants de djihadistes vivant dans un camp kurde en Syrie

Publié
La Belgique rapatrie 16 enfants de djihadistes vivant dans un camp kurde en Syrie
FRANCEINFO
Article rédigé par
P. Coiffard - franceinfo
France Télévisions

Pour la seconde fois, la Belgique rapatrie des enfants de djihadistes depuis la Syrie. Voilà un an que Paris n'a plus pris pareille mesure.

16 enfants et 6 femmes de djihadistes sont partis d'un camp du Kurdistan, au nord-est de la Syrie. Ils ont été rapatriés vers la Belgique dans la nuit de lundi à mardi 21 juin. Une exfiltration d'ampleur - la plus grosse du gouvernement belge depuis la chute de Daesh en 2019. "Les 16 enfants rapatriés sont nés entre 2010 et 2019. Parmi eux se trouve un orphelin de père belge", a expliqué Frédéric Van Leeuwen, procureur fédéral en Belgique.

De nombreux Français présents dans ce camp kurde

Déjà il y a un an, une première opération avait permis le rapatriement de 10 enfants et de leurs 6 mères vers la Belgique. Tous venaient de ce même camp, Al-Hol, sous contrôle kurde. On y trouve encore des ressortissants belges, et surtout des familles françaises. 80 femmes et 200 enfants français y seraient toujours détenus, dans des conditions sanitaires inhumaines, selon l'ONU. "C'est mieux la France, ici c'est un camp. C'est un petit peu dur, il fait froid", raconte cet enfant.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.