Cet article date de plus de trois ans.

Nucléaire iranien : les réactions internationales à l'annonce du retrait des États-Unis

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Nucléaire iranien : les réactions internationales à l'annonce du retrait des États-Unis
franceinfo
Article rédigé par
France Télévisions

L'accord sur le nucléaire iranien semble compromis au lendemain de l'annonce du retrait des États-Unis. Mais les autres signataires gardent espoir.

Les signataires de l'accord ont tous réagi. Hier, 8 mai, Donald Trump annonçait qu'il retirait son pays de l'accord sur le nucléaire iranien. Aujourd’hui, la survie de l'accord semble menacée, même si beaucoup ont manifesté leur soutien inconditionnel et fait part de leur engagement pour le prolonger malgré le retrait des États-Unis. "La Russie reste déterminée à respecter l'accord international sur le nucléaire iranien", "La Chine regrette la décision des États-Unis et appelle toutes les parties à agir de façon responsable en considérant le long terme et l'intérêt général", a-t-on pu entendre de la part des différents ministres des Affaires étrangères.

La France, le Royaume-Uni et l'Allemagne s’unissent pour faire vivre cet accord. Angela Merkel a déclaré, en personne : "Nous prenons note du retrait américain de l'accord sur le nucléaire iranien – ce qui est très grave pour un tel accord – avec regret et préoccupation. Nous continuerons à respecter ce traité et nous ferons tout pour que l'Iran remplisse ses obligations." Jean-Yves Le Drian abonde dans ce sens : "Il faut essayer de voir si l'on peut mettre les acteurs autour de la table afin d'avoir une perspective sur une stabilisation de la région."

L'Iran est pessimiste

Ali Khamenei a, lui aussi, vivement réagi à l'annonce de Donald Trump et a dessiné l'avenir de l'accord de Vienne (Autriche) : "Si l'Iran réussit à obtenir des garanties des Européens de sorte qu'on puisse leur faire confiance, alors, oui, nous pouvons continuer. Si l'Iran n'arrive pas à obtenir de telles garanties – et je doute fort qu'on arrive à le faire – à ce moment-là, on ne peut pas continuer comme ça."


Benyamin Netayahu, lui, soutient totalement la décision de Donald Trump : "Israël soutient totalement la décision courageuse du président Trump de rejeter l'accord nucléaire désastreux conclu avec le régime terroriste de Téhéran (Iran)."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.