Liban : la France promet à la population 100 millions d'euros de "nouveaux engagements", un an après les explosions à Beyrouth

Les pays participants à la conférence de soutien au Liban, organisée mercredi par la France et l'ONU, se sont engagés à apporter environ 370 millions de dollars d'aide à la population.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Emmanuel Macron s'exprime depuis le fort de Brégançon (Var) lors d'une visioconférence internationale sur la situation au Liban, le 4 août 2021. (CHRISTOPHE SIMON / POOL / AFP)

Emmanuel Macron a ouvert mercredi 4 août une visioconférence internationale consacrée au Liban, un an jour pour jour après la double explosion au port de Beyrouth qui a ravagé une grande partie de la capitale. Le chef de l'Etat a réuni les principaux acteurs de la communauté internationale pour apporter une nouvelle aide d'urgence aux Libanais et faire pression sur les responsables de l'impasse politique. Les pays participants se sont engagés à apporter environ 370 millions de dollars d'aide. De son côté, la France a promis 100 millions d'euros de "nouveaux engagements, en appui direct à la population".

Paris va envoyer 500 000 doses de vaccins

L'aide financière déployée par la France portera notamment sur l'éducation, les besoins alimentaires et l'agriculture, a annoncé Emmanuel Macron. "La conférence d'aujourd'hui est une conférence humanitaire de soutien à la population, elle est donc inconditionnelle", a poursuivi le président. "Mais il n'y aura aucun chèque en blanc au bénéfice du système politique libanais, car il est, lui, depuis le début de la crise, et même avant défaillant", a-t-il insisté.

Il a par ailleurs appelé la classe politique libanaise à ne "pas douter une seule seconde de [leur] détermination", rappelant les "mesures restrictives" déjà prises à leur encontre et le "régime de sanctions" instauré vendredi par l'UE. Emmanuel Macron a également réclamé l'aboutissement de l'enquête sur l'explosion au port, dont les conclusions n'ont pas encore été rendues, un an après la castastrophe. Enfin, la France va également envoyer dans les prochaines semaines 500 000 doses de vaccins contre le Covid-19, a annoncé Emmanuel Macron.

Washington promet 100 millions de dollars

Le président américain, Joe Biden, a annoncé lors de la même réunion débloquer "près de 100 millions de dollars d'aide humanitaire nouvelle" à destination du pays. Mais "aucune aide ne sera jamais suffisante si les responsables politiques du Liban ne s'engagent pas à faire le dur mais nécessaire travail de réformer l'économie et combattre la corruption", a-t-il prévenu.

Selon l'Elysée, les Nations Unies évaluent à au moins 350 millions de dollars les besoins actuels du Liban dans les domaines notamment alimentaires, de l'éducation, de la santé, de l'assainissement de l'eau. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Explosions à Beyrouth

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.