Cet article date de plus de quatre ans.

Séisme en Grèce : un phénomène fréquent ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 9 min.
Séisme en Grèce : un phénomène fréquent ?
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Alors qu'un séisme a frappé l'île grecque de Kos, dans la nuit de jeudi 20 à vendredi 21 juillet, Simon Ricottier s'interroge sur la fréquence de tels phénomènes dans cette région du monde. 

Après qu'un séisme a frappé l'île grecque de Kos, dans la nuit de jeudi 20 à vendredi 21 juillet, Simon Ricottier explique que ce type d'événement géologique est "assez fréquent" dans cette région du monde, "et ce pour une bonne raison : Kos est située dans la mer Égée, très exactement entre la plaque eurasienne et la plaque africaine. Et quand ces deux plaques se frottent l'une contre l'autre, cela crée des séismes".

Un record d'intensité

Pour ce qui est de la magnitude du séisme, Simon Ricottier affirme que "6 à 6,7 sur l'échelle de Richter est le record d'intensité dans la région, au moins depuis 1900. En revanche, entre l'an 2000 et aujourd'hui, on compte 26 tremblements de terre de magnitude 6 et plus. Le plus récent s'est déroulé le 12 juin dernier au large de l'île de Lesbos, une île grecque. D'une magnitude 6,3, il  a causé beaucoup de dégâts matériels et fait un mort ainsi qu'une dizaine de blessés." Le journaliste ajoute qu'"après des événements comme celui-ci, on assiste en général à plusieurs répliques de moindre intensité. Il y en a déjà eu une centaine cette nuit et ce matin, et elles pourraient même durer deux ou trois mois".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.