Saint-Tropez : les hélicoptères de la discorde

Les riverains de Saint-Tropez (Var) assistent chaque jour au ballet des hélicoptères qui transportent des riches vacanciers. Plusieurs dizaines de vols, parfois à basse altitude.

France 2

Voici la carte postale de Saint-Tropez (Var) : en mer, les yachts luxueux et clinquants. À terre, les ruelles saturées de touristes. Et dans les airs, un mouvement perpétuel d'hélicoptères, devenus en quelques années un vrai problème pour les riverains. Ces bruits d'hélicoptères donnent le tournis à Jean-Claude Molho. Il aimerait profiter d'une retraite sereine, mais depuis sa terrasse, il entend passer un hélicoptère toutes les sept minutes.

Des survols interdits à certaines heures

Ces survols, ce sont ceux des riches vacanciers de Saint-Tropez qui atterrissent dans leur propriété privée. Consciencieusement, Jean-Claude Molho recense tous les passages au-dessus de chez lui. Les riverains sont importunés. Les touristes, même de passage, le sont tout autant. Quelles solutions pour limiter ces nuisances ? Depuis plusieurs années, les survols sont interdits au-dessus du golfe de Saint-Tropez à certaines heures, mais ce n'est pas toujours respecté. Certains habitants veulent interdire purement et simplement les hélicoptères : inenvisageable pour le maire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un hélicoptère H135 fabriqué par Airbus Helicopters.
Un hélicoptère H135 fabriqué par Airbus Helicopters. (HOLGER HOLLEMANN / DPA)