Cet article date de plus d'un an.

Migrants : l’accueil de l’Ocean Viking critiqué par la classe politique

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Migrants : l’accueil de l’Ocean Viking critiqué par la classe politique -
Migrants : l’accueil de l’Ocean Viking critiqué par la classe politique Migrants : l’accueil de l’Ocean Viking critiqué par la classe politique - ()
Article rédigé par France 3 - T. Curtet, R. Schapira, J. Weyl P. Bouchetou
France Télévisions
France 3
Après l’accueil de l’Ocean Viking vendredi 11 novembre, la classe politique est divisée. Aussi, les tensions perdurent entre la France et l’Italie.

Vendredi 11 novembre, l’Ocean Viking a accosté à Toulon. Ce n’est pourtant pas la fin des tensions entre la France et l’Italie. Giorgia Meloni, la présidente du Conseil italien, a déclaré : "Je suis très choquée de la réaction agressive du gouvernement français, qui de mon point de vue est incompréhensible et injustifiée." Cette déclaration a été effectuée en réponse à celle de Gérald Darmanin, qui avait regretté la décision du gouvernement italien de ne pas apporter une assistance à l’Ocean Viking. Le ministre de l’Intérieur avait également indiqué que l’accord avec l’Italie sur la prise en charge de 3 000 migrants par la France était dorénavant suspendu.

Des politiques critiquent l’arrivée de l’Ocean Viking

En France, l’accueil de l’Ocean Viking est vivement contesté par la classe politique. Ainsi, Marine le Pen a réagi sur Twitter en critiquant la décision du président de la République, Emmanuel Macron. De son côté, le député des Républicains Éric Ciotti a déclaré : "L’accueil de ce bateau va ouvrir un dangereux précédent qui va conduire la France à en accueillir d’autres". La France et l’Italie souhaitent que l'Union européenne intervienne pour régler la crise. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.