Guerre en Ukraine : la Banque centrale russe demande aux banques du pays de ne pas publier leurs bilans financiers après les sanctions occidentales

Les autorités russes multiplient les mesures pour freiner la fuite des capitaux et empêcher un mouvement de panique qui pourrait se saisir de la population.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La Banque centrale de Russie, à Moscou (Russie), le 28 février 2022. (RAMIL SITDIKOV / SPUTNIK / AFP)

La Banque centrale russe a intimé, dimanche 6 mars, aux banques du pays de ne plus publier leurs bilans financiers du fait des sanctions occidentales après l'invasion de l'Ukraine. Ces institutions devront toujours transmettre à la Banque centrale leurs bilans comptables, mais ces derniers ne seront désormais plus rendus publics.

>> Suivez les dernières informations sur la guerre en Ukraine dans notre direct

Certaines des plus grandes banques russes ont été coupées du système interbancaire international Swift, limitant leurs capacités de transaction avec l'étranger. La monnaie russe s'est, elle, écroulée et des restrictions sur l'achat de devises ont été imposées pour soutenir le rouble.

Les autorités russes multiplient les mesures pour freiner la fuite des capitaux et empêcher un mouvement de panique qui pourrait se saisir de la population, si les banques venaient à manquer de liquidités. Les Russes ont retiré en nombre leur épargne de leurs comptes bancaires, comme en témoignaient des queues en début de semaine dans les banques et aux guichets automatiques, dans ce pays habitué aux crises économiques et financières.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Guerre en Ukraine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.