Guerre en Ukraine : "Je ne vois pas pourquoi je devrais mourir dans cette guerre", témoigne un Ukrainien qui tente de fuir vers l'Europe

En Ukraine, les hommes âgés de 18 à 60 ans ne sont pas autorisés à quitter le pays. Pour contourner cette interdiction, de nombreux Ukrainiens en âge de combattre tentent de fuir en passant par la Russie.

Article rédigé par
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un procureur chargé des crimes de guerre, un sauveteur et un civil regardent un bâtiment détruit après avoir été touché par un tir de missile dans la ville ukrainienne de Sergiyvka, près d'Odessa, faisant au moins 18 morts et 30 blessés, le 1er juillet 2022. (OLEKSANDR GIMANOV / AFP)

"Je cherche à quitter le territoire ukrainien pour rejoindre Melitopol, qui est contrôlé par la Fédération de Russie." Son sac sur le dos, Sergueï a parcouru les 500 kilomètres qui séparent sa ville d'Odessa à Zaporijia, aux portes des territoires ukrainiens occupés. C'est le début d'un très long périple. "Et de Melitopol, je compte me rendre en Crimée avant de poursuivre en direction de la Lettonie puis la Lituanie, confie-t-il. Mon objectif est de retrouver ma famille en Europe."

>> Guerre en Ukraine : ce qu'il faut retenir de la journée du samedi 2 juillet

À 38 ans, ce boulanger fait partie de ces hommes en âge de combattre. Le 24 février dernier, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a décrété la mobilisation militaire générale pour contrer l'invasion russe du pays, selon un décret. La mesure concerne ceux soumis "à la conscription militaire et les réservistes". Par ailleurs, les hommes âgés entre 18 et 60 ans n'ont pas le droit de quitter l'Ukraine, dans le cadre de la loi martiale.

"Si je reste ici, je mourrais probablement. Il est plus facile de trouver des raisons pour tuer un ennemi que de mourir pour ses idées."

Sergueï, Ukrainien

à franceinfo

Mais pour retrouver sa femme et ses deux enfants, Sergueï va devoir traverser des territoires contrôlés par les soldats russes. "Un véritable saut vers l'inconnu, reconnaît-il. Les Russes pratiquent une politique d'intimidation. Je dois rester en vie. C'est ce que me demandent mes enfants."

L'histoire de Sergueï illustre l'inquiétude des autorités ukrainiennes sur le moral des hommes en âge de combattre, alors que le bilan des pertes en vies humaines de cette guerre est extrêmement lourd.

Guerre en Ukraine : témoignage d'un Ukrainien qui tente de fuir vers l'Europe au micro d'Omar Ouahmane et Gilles Gallinaro
écouter

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Guerre en Ukraine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.