Pesticides : l'agriculteur empoisonné faiblement indemnisé par Bayer-Monsanto

Publié Mis à jour
Pesticides : l'agriculteur empoisonné faiblement indemnisé par Bayer-Monsanto
Article rédigé par
M. Dana, A. Cecilia-Joseph, C. Landais, P.-M. de La Foata - France 3
France Télévisions
Le groupe Bayer-Monsanto a été reconnu responsable de l'intoxication à un herbicide d'un céréalier français. En revanche, l'indemnisation est très faible : un peu plus de 11 000 euros.

Un agriculteur au cœur des institutions européennes. Accompagné d'associations, Paul François poursuit son combat contre les pesticides à Bruxelles (Belgique). En 2020, ce céréalier charentais a fait condamner le géant Bayer-Monsanto. Il vient d'apprendre le montant de ses indemnités : environ 11 000 euros. "Ça paraît dérisoire et c'est même méprisant par rapport à un citoyen qui pendant 15 ans s'est battu contre cette firme. C'est une vraie déception", déclare Paul François, agriculteur victime des pesticides.  

Une condamnation qui sert d'exemple

De son côté, le groupe Bayer dit prendre acte. L'agriculteur a été empoisonné par des vapeurs d'herbicide en 2004. Depuis, il a été hospitalisé et souffre encore de troubles neurologiques. Au terme de 15 années de marathon judiciaire, Paul François aspire aujourd'hui à une vie plus paisible. Une indemnisation jugée dérisoire, mais une condamnation qui sert d'exemple, selon l'Association d'aide aux professionnels victimes des pesticides. Ni le groupe Bayer, ni l'agriculteur n'envisagent pour le moment de faire appel.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.