Cet article date de plus d'un an.

Énergie : la climatisation peut-elle être écolo ?

Publié
Durée de la vidéo : 3 min
Énergie : la climatisation peut-elle être écolo ?
Article rédigé par France 2 - L.Gublin, T.Leriche, L.Le Moigne, E.Urtado
France Télévisions
France 2
Dans le contexte caniculaire, de nombreux Français se tournent vers la climatisation, un outil souvent critiqué pour son impact sur l’environnement. Mais quelles sont les alternatives ? Explications.

Isabelle Guiselin, propriétaire à Taverny (Val-d'Oise), s’est équipée d’une pompe à chaleur réversible il y a un an. Les boitiers muraux chauffent la maison l’hiver, et servent de climatisation l’été. L’air chaud à l’intérieur de la maison entre dans le boitier, qui la refroidit grâce à un fluide frigorigène. Il peut être émetteur de gaz à effets de serre, en cas de fuite. Le système est efficace, mais pas écologique. "Ça reste une dépense d’énergie supplémentaire en été", commente Jérôme Grémont, PDG de Ecobati IDF. 

Quelles alternatives ? 

Le rafraîchisseur d’air évaporatif est présenté en magasin comme plus écolo. Ludovic Merrien, PDG du garage Peugeot à Guyancourt (Yvelines), vient d’en acheter un pour 2 000 euros. Il faut remplir un bac d’eau, qui imbibe un échangeur. En faisant évaporer l’eau, l’air ressort plus frais. En revanche, le dispositif augmente le taux d’humidité dans l’air. Céline Laruelle, ingénieure à l’ADEME, rappelle que des gestes simples peuvent être efficaces, comme "ouvrir ses fenêtres la nuit pour faire évacuer la chaleur" et "fermer la journée les volets ou les stores extérieurs" 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.