Cet article date de plus d'un an.

Biodiversité : la LPO organise son opération annuelle de comptage des oiseaux

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Biodiversité : on compte de moins en moins d’oiseaux dans les jardins de France
Article rédigé par France 3 - France 3 Midi-Pyrénées, C. Ravier, O. Denoun, A. Amsili
France Télévisions
France 3
Le comptage annuel des oiseaux dans les jardins en France se déroulera samedi 28 et dimanche 29 janvier. Cette opération très officielle, initiée par la Ligue de Protection des Oiseaux, part d'un constat assez inquiétant.

À Tournefeuille (Haute-Garonne), il suffit de lever la tête pour voir des mésanges, des rouges-gorges ou des merles. Il suffit d’une heure pour les compter, dans son jardin ou dans un parc. Participer au comptage des oiseaux chaque année est une évidence pour Chantal Segui. “Il est grand temps de s’occuper de la biodiversité dans ce pays, et de mettre en application ce que l’on affiche en paroles”, dit-elle.

Le nombre d’observateurs s’est multiplié

En 2022, 24 000 jardins ont été observés en France, un record. La Haute-Garonne se situe au dixième rang, avec 550 jardins scrutés. Le nombre d’observateurs zélés ou néophytes s’est largement multiplié depuis les confinements, un succès inespéré. “Pour certaines espèces, on constate un déclin. C’est le cas, notamment, pour le chardonneret élégant, le verdier d’Europe ou encore pour l'accenteur mouchet”, explique Mélissa Monthouel, coordinatrice de la délégation de la Ligue de Protection des Oiseaux de Haute-Garonne. L’objectif pour la LPO est de sensibiliser les habitants du territoire rural ou urbain.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.