Soupçons d'espionnage nord-coréen

Résumé de la rubrique

Un haut fonctionnaire du Sénat a été arrêté par les services de renseignement pour des soupçons d'espionnage au profit de la Corée du Nord, dimanche 25 novembre.