Cet article date de plus de six ans.

Les ressortissants arméniens de France à la recherche de leur passé

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Les ressortissants arméniens de France à la recherche de leur passé
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

C'est à Marseille que vivent de nombreux descendants des Arméniens qui ont fui leurs terres dès 1915 à cause du génocide. Ils tentent aujourd'hui d'entretenir la mémoire de leurs ancêtres.

Il existe dans le 13e arrondissement de Marseille un petit bout d'Arménie, un quartier où la communauté qui a fui les trucs ottomans s'est installée dans les années 1920.
Ils sont aujourd'hui près de 100 000 à vivre dans la cité phocéenne et à tenter de conserver leur identité.

Collecter les traces pour faire face au négationnisme

Alors que la patrie d'origine commémore ce 24 avril le centenaire d'un génocide qui a causé la mort d'1,5 million de personnes, les expatriés essayent de conserver les traces de cette extermination, qui reste un tabou pour beaucoup de pays dans le monde.
Christian, qui a grandi dans le quartier, dirige aujourd'hui une association qui vise à rassembler les paroles de la diaspora arménienne, des milliers d'archives qui permettent de reconstituer l'histoire du génocide, et la responsabilité du gouvernement turc ottoman.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Génocide arménien

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.